Caractéristiques

Race de taille moyenne (Poids des brebis = 60-70 Kg, Poids des béliers = 90-100 Kg), à la silhouette élancée, à robe d´un blanc très pur, dit « crayeux », à toison courte, peu étendue (quasiment en carapace), à tête légèrement busquée et à oreilles très courtes, la Caussenarde des garrigues ne ressemble pas du tout à ses « cousines » Blanche du Massif central, Lacaune ou Préalpes. Les cornes n´ont jamais été dominantes dans la race. Actuellement, dans un souci de s´écarter des influences Tarasconnaises, les éleveurs conservent en grande majorité les animaux « moudes », c’est à dire sans cornes. D’instinct grégaire très poussé elle a l’habitude de marcher en permanence, même en mangeant. C’est une race ayant une forte aptitude au dessaisonnement : la lutte naturelle d´avril voit plus de 90 % de brebis remplir en quatre semaines seulement.

Historique

Utilisée depuis des siècles pour transhumer des garrigues de Nîmes et Montpellier via les drailles du Languedoc jusqu´aux monts d´Ardèche, la Margeride et à l´Aubrac, le groupe des Caussenarde dont elle est issue (brebis blanches, cornues et pesant adultes, 13 kilos en 1760) est élevée dans la région par les domaines religieux, puis par les grands propriétaires de vignobles. Au 19ème siècle, la reconstitution du vignoble après le phylloxéra, le surpâturage, la fermeture de l´écosystème des garrigues après 1950, la brucellose et la pratique d’absorption par infusion de sang Lacaune, BMC et Tarasconnaise a entrainé un recul constant de la race passant de 240 000 têtes en 1934 à quelques milliers aujourd’hui. Elle a pris un nouveau départ dans les années 80 par la mise en place d’un plan de sauvegarde grâce à la motivation de quelques éleveurs, et à l'aide du Parc National des Cévennes et du Parc Naturel Régional des Grands Causses cela abouti à la création en 1994 de l’Association des Eleveurs de Brebis de races Raïole, Rouge du Roussillon, Caussenarde des Garrigues chargée de gérer le maintien de la diversité génétique et la sauvegarde de la race. En 2008 l’Association des Eleveurs de Brebis de races Raïole, Rouge du Roussillon, Caussenarde des Garrigues s’est rapprochée de la race Lacaune afin de constituer un organisme de sélection commun.

Géographie

Marcheuse infatigable, elle hiverne dans les garrigues de l'Hérault, et estive sur le Mont Lozère ou les Grands Causses.

Système d'élevage - type de production

La Caussenarde des garigues est élevée dans des systèmes de plein air, itinérants et transhumants. Chacune ou presque a son collier et sa sonnaille pour permettre au berger de la suivre à l'oreille. Les agnelages sont groupés sur la descente d'estive en grande majorité et les agneaux sont vendus avant Noël à 15-20 kilos vif et sont exportés vers le marché espagnol.

Centre de rassemblement de béliers

Un centre de rassemblement de jeunes béliers est organisé : 2 ventes annuelles ont lieu en octobre et en mars.

 

Schéma de sélection

Maître d'œuvre du schéma
UPRA Lacaune

Objectifs de sélection
Diversité génétique et conservation de la race

Base de sélection
7 éleveurs, 1 200 brebis

Centre d'Elevage
10-15 animaux à Saint-Beaulize (12)

Dates des sorties
Octobre et en mars.

Animation technique
Association des Eleveurs de Brebis de races Raïole, Rouge du Roussillon, Caussenarde des Garrigues
Le Barry
12540 SAINT BEAULIZE
tél : 05 65 99 32 15
 
 
 

CORAM - Collectif des Races des Massifs
BP 42 118
31 321 CASTANET TOLOSAN CEDEX
coram@racesdefrance.fr
Tél. 05 61 75 44 49 - Fax. 05 61 73 85 91

actualités | espace intranet | téléchargement de documents | contacts et formulaires | mentions légales