Caractéristiques

La Tarentaise, également appelée Tarine, se reconnaît d'abord à sa robe fauve uniforme. Sa corpulence plus faible que beaucoup d'autres laitières (135 cm au garrot pour 550 kg) lui permet d'avoir de bonnes capacités d'endurance. Sa silhouette est fine, taillée pour les longues randonnées : poitrine ample lui donnant une bonne capacité respiratoire, onglons durs et noirs qui en font une excellente marcheuse, muqueuses noires qui lui confèrent une bonne résistance à l'exposition au soleil. Sa tête est courte, son profil rectiligne avec des orbites saillantes. Lorsque le cornage est présent, il est en lyre, aux pointes noires.

Historique

Cette vache est originaire de la vallée de la Tarentaise en Savoie, non loin d'Albertville, mais elle doit néanmoins ses origines à des bovins bruns indo-asiatiques. Elle prend son nom de Tarentaise en 1863, et son livre généalogique a été créé en 1888. A partir de cette période, la Tarine s'est rapidement développée dans toute la Savoie, puis sur l'ensemble des Alpes.

Système d'élevage - type de production

La Tarine est une grande montagnarde, adaptée aux variations de température et aux terrains accidentés. Les troupeaux sont généralement conduits dans des systèmes laitiers herbagers extensifs. Elevée pour ses excellentes qualités fromagères grâce à son lait riche en protéines et en matière grasse, elle a donné naissance à de nombreux fromages d'Appellation d'Origine Contrôlée aujourd'hui réputés. En Savoie, la conduite des troupeaux est rythmée par les saisons : les animaux pâturent en montagnettes (prairies d'altitude moyenne) à partir du mois de mai, puis en alpages (1500 m - 2500 m) à partir du mois de juin. L'alimentation est alors essentiellement à base d'herbe. La traite se fait à l'extérieur, dans des unités de traite mobiles. A partir du mois de novembre, les animaux sont en stabulation nourris essentiellement à base de foin.

Géographie

En France, le troupeau de Tarentaises compte environ 13 500 vaches, regroupées principalement dans les Alpes et le Massif Central. Elle représente d'ailleurs le tiers du cheptel laitier savoyard et 70 % de ses effectifs sont concentrés sur la Savoie. La race s'est par ailleurs implanté dans plus de vingt pays aux conditions climatiques difficiles répartis sur quatre continents : On trouve des animaux de race Tarentaise en Italie, aux Etats-Unis, au Canada, en Albanie, en Egypte, au Maghreb, en Afrique Noire en Amérique du Sud, au Vietnam, en Irak, en Inde, en Iran, dans l'Himalaya...

Signes de Qualité

Beaufort AOC Tome des Bauges AOCLa race Tarentaise est étroitement associée à des fromages de qualité contribuant notamment à l'image positive des signes officiels de qualité. Le lait de vaches de race Tarentaise est utilisé dans 2 Indications Géographiques Protégées : Tomme et Emmental de Savoie. Les 4 appellations d'origine contrôlées savoyardes (Beaufort, Tome des Bauges, Reblochon, Abondance). mentionnent aussi la race Tarentaise dans leur décret. Les deux premières sont plus particulièrement associées à la race Tarentaise.

 

Schéma de sélection

Maître d'œuvre du schéma
Maître d'œuvre du schéma
OS UPRA Tarentaise
http://www.race-tarentaise.com


Objectifs de sélection
Valeurs laitière (TB, TP, lait)
Morphologie (mamelle)
Cellules
Fertilité
Longévité
Adaptation au milieu montagnard

Base de sélection
424 éleveurs, 7 700 vaches (59 % de la population)

Station de contrôle Individuel
1 bande, 30 animaux à La Motte -Servolex (74).
12 taureaux prélevés et mis en testage sur descendance à Bel Air - Francheville (69)

Insémination
UCEAR
9 000 IAP annuelles 

 
 
 

CORAM - Collectif des Races des Massifs
BP 42 118
31 321 CASTANET TOLOSAN CEDEX
coram@racesdefrance.fr
Tél. 05 61 75 44 49 - Fax. 05 61 73 85 91

actualités | espace intranet | téléchargement de documents | contacts et formulaires | mentions légales