Bovin Salers

Race à viande et laitière rustique Effectif : 205 000 Vaches

Race bovine Salers : vache à viande et laitière du Massif Central

Caractéristiques

La Salers est une vache à robe unie de couleur acajou, à l'exception de taches blanches au niveau du pis, au poil long et frisé. Son mufle est clair et ses onglons sont noirs. Elle possède une très belle paire de cornes longues, en forme de lyre, couleur vieil ivoire et aux extrémités plus foncées. C'est une montagnarde robuste : elle est de bonne taille (1,40 mètres au garrot), avec une poitrine large et des membres forts qui en font une bonne marcheuse sur tout type de terrain difficile (terrain caillouteux ou humide). Elle pèse en moyenne 750 kg à l'âge adulte. Sa morphologie en fait une vache très bien adaptée aux climats rudes et aux sols pauvres. Ses qualités lui valent d'être appréciée pour la qualité de son lait, pour sa rusticité, sa longévité, sa fertilité et pour ses excellentes aptitudes au vêlage. Bonne nourrice, elle est capable d'allaiter deux veaux à la fois.

Historique

La Salers est une très ancienne race, originaire du Cantal. Sans doute est-elle issue d'animaux importés de la Péninsule Ibérique dans l'antiquité. La création de son livre généalogique en 1908 a permis de fixer les caractères originaux de cette race. Elle était utilisée à l'origine pour la production de fromages et la traction animale. Au cours des années 60 avec la mécanisation et l'arrivée des races laitières spécialisées, la race a été réorientée vers la production de broutards qui partent vers l'Italie. Aujourd'hui, 95% du troupeau est exploité en système allaitant et seul 5% du troupeau reste en traite partielle.

Système d'élevage - type de production

La Salers est une race qui est avant tout exploitée en système allaitant dans lequel le lait de la mère assure la croissance des veaux qui sont destinés à la production de viande. Elle est parfois utilisée en système traditionnel qui associe la production laitière pour la fabrication du fromage et la production de broutards (mâles non castrés de 8-9 mois) et de veaux maigres. Dans ce système original la présence du veau est nécessaire pour la traite, ce qui assure un très bon équilibre entre le taux de protéines et le taux de matières grasses du lait, idéal pour la fabrication de fromage. En général, les vêlages ont lieu entre janvier et mars, ce qui permet aux veaux d'être suffisamment vaillants pour suivre leur mère aux estives début mai et aux éleveurs de vendre les veaux comme broutards à l'automne. Du fait de sa bonne capacité d'allaitement elle est capable de produire, sans aliments complémentaires des broutards lourds en race pure ou en croisement vendus maigres pour les ateliers d'engraissement à l'export ou en France. La précocité de ces animaux, la couleur, le grain et le persillé de leur viande est aujourd'hui reconnu.

Géographie

La Salers est actuellement présente sur 85 départements français, avec un effectif total de 205 000 vaches. Elle est notamment présente dans les régions Lorraine, Champagne-Ardennes, Picardie, Normandie et Bretagne. Malgré tout, le Massif Central, avec un effectif de plus de 136 000 vaches (2/3 des effectifs), reste la zone principale d'élevage de la race Salers. Par ailleurs, ses qualités d'élevage reconnues ont été à l'origine de son implantation dans 25 pays sur les 5 continents, en particulier dans les zones d'élevage extensif (Amérique du Nord, Australie, Est de l'Europe...).

Signes de Qualité

La race Salers reste sur son berceau une race ayant une vocation à la production d'animaux maigres destinés à l'expédition hors du massif vers des ateliers d'engraissement de l'ouest ou de l'est de la France ou de l'Italie. Cependant la filière s'est organisée il y a une quinzaine d'année pour proposer aux consommateur dans le cadre de la démarche Bœuf du Cantal, des viandes de qualité issues du berceau de la race reconnues pour leur saveur, leur grain et leur persillé. Un label rouge racial a été mis en place il y 5 ans pour promouvoir sur l'ensemble du territoire la viande de Salers. Par ailleurs, le lait de Salers continue à être utilisé pour la fabrication de cinq fromages du Massif Central (Cantal, Bleu d'Auvergne, Saint-Nectaire, Fourme d'Ambert, et Salers) et contribue activement à l'image de ces produits. La démarche « Tradition Salers » vise à identifier spécifiquement les fromage fabriqués exclusivement à base de lait de Salers.

 

Schéma de sélection

Maître d'œuvre du schéma
Groupe Salers Evolution
http://www.salers.org


Objectifs de sélection
Fertilité et fécondité
Facilité de vêlage
Aptitude laitière
Croissance individuelle
Aplomb
Docilité
Morphologie de la mamelle

Base de sélection
900 éleveurs, 40 000 vaches (20 % de la population) dont 2 500 en contrôle laitier

Station de contrôle Individuel - Centre d'Elevage
2 bandes, 110 animaux à Saint-Bonnet de Salers (15)

Dates des sorties
Février et Avril

Insémination
UALC
15 000 IAP race pure annuelles

Monte naturelle
2 700 mâles actifs environ
90 mâles vendus en sortie de station 

 
 
 

CORAM - Collectif des Races des Massifs
BP 42 118
31 321 CASTANET TOLOSAN CEDEX
coram@racesdefrance.fr
Tél. 05 61 75 44 49 - Fax. 05 61 73 85 91